Monsieur de KERGARIOU, alors Maire de Lannion, donne l'impulsion nécessaire pour la création du Syndicat de l'Aéroport. Le 18 novembre 1937, à la suite des délibérations des conseils municipaux de Lannion, Perros-Guirec, Trégastel et Trébeurden, donnant leur adhésion à la formation d'un syndicat Intercommunal ayant pour objet "la création et l'exploitation" d'un Aéroport, destiné à desservir la région de la Côte de Granit, M. Vacquier, Préfet des Côtes du Nord, publie un arrêté préfectoral entérinant cette création. En octobre 1938, commencent les travaux. De nombreux talus sont abattus, le terrain est aplani et un grand hangar est construit.

Dès la création du terrain de Lannion, le transfert des activités de l'Aéro-Club s'effectue entre Plestin et Lannion et le club utilise la piste en herbe. Le chef pilote Marcel COADOU démissionne.
Malgré les bruits de guerre, une fête aérienne se déroule avec succès le 15 août 1939 et marque la mise en sommeil des activités du club.

Puis vint la Guerre, avec sa longue période d'occupation, au cours de laquelle les Français durent construire à partir de juillet 1940, sous l'ordre des Allemands, cet aérodrome de Lannion-Servel, et d'où partaient la nuit par vagues de huit, les bombardiers lourds JU87 et JU88 en direction de l'Angleterre. Après le débarquement allié en Normandie du 06 juin 1944, les Allemands sentant la défaite, incendient hangars et baraquements puis rendent les pistes inutilisables. Lannion est libéré le 04 août 1944. Fin août, l'armée Française se reconstitue et les aviateurs reprennent possession des lieux. Les pistes sont alors réparées. Les parachutistes de la France libre créent alors une école de parachutisme qui aura une activité sur le terrain jusqu'en 1946.

 

Copyright© 2008 ACCG